Coudre un masque contre le Coronavirus avec protections amovibles

Coudre un masque contre le Coronavirus





Coudre un masque contre le Coronavirus
Coudre un masque contre le Coronavirus

Pour faire suite à notre précédent post, voici une autre façon de réaliser un masque de protection.

Coudre un masque contre le Coronavirus

Pour renforcer sa protection, vous pourrez glissez à l’intérieur 1 ou plusieurs mouchoirs en papier. Vous pouvez choisir le tissu de votre choix et pour le rendre plus gai, ajouté une bordure contrastée.

Coudre un masque contre le Coronavirus

Coudre un masque contre le Coronavirus

Matériel nécessaire

Tissu en coton (carré de 20 x 20 cm)
Intissé ou fin molleton (carré de 20 x 20 cm)
Petit morceau de fil chenille armée métal
mouchoirs en papier
Fil
Biais simple
Elastique rond

Fil chenille armée métal, qui s’adaptera au dessus du nez

TUTORIEL POUR FAIRE UN MASQUE EN TISSU

Posez votre tissu face endroit vers vous. Recouvrez-le du carré d’intissé. Faire une piqure droite en haut.

Ouvrez le tissu et placez le petit morceau de fil chenille métal (lepetit rectangle gris foncé sur la photo) sur la marge de couture intérieure. Il doit être cousu entre les deux tissus, il servira à façonner le masque sur le nez. Pliez les tissus ensemble – la face endroit à pois est maintenant visible – refaire un point de couture tout autour du fil chenille pour bloquer l’ensemble.

Faire une couture droite sur chaque bord opposé (en bas donc) : une couture sur l’intissé, une couture sur le tissu à pois.

Refermez les 2 épaisseurs et faire un point zig-zag sur chaque côté.

Voici ce que donne le travail à l’envers :

Commencez à façonner les plis, utilisez des épingles pour maintenir l’ensemble.

Après avoir épinglé le côté, cousez avec un point droit. Il n’est pas nécessaire qu’il soit 100% super droit, car cette couture sera recouverte par le biais. Faites de même de l’autre côté.

Coupez un morceau de biais simple en ajoutant 2 cm de plus que le côté du masque.

Pliez-le en haut et en bas et insérez le côté du masque à l’intérieur.

Piquez ce biais avec un point droit, en conservant une ouverture en haut et en bas : ce sera le tunnel dans lequel on va insérer l’élastique.

Faire la même chose de l’autre côté.

Le masque facial est presque terminé, vous pouvez essayer de l’étirer.

À l’aide d’une épingle à nourrice, tirez l’élastique à l’intérieur des côtés.

Faire un noeud avec l’élastique et cachez ce noeud dans le tunnel.

Mettez le masque et ajustez le petit morceau de fil chenille sur votre nez.

Pour une meilleure protection, vous pouvez mettre plusieurs couches de mouchoirs en papier à l’intérieur du masque, que vous pouvez changer régulièrement.

Les mêmes masques peuvent être cousus pour les enfants, il suffit de couper les carrés légèrement plus petits. La meilleure façon de les mesurer est de placer votre masque sur le visage de l’enfant et de mesurer de combien il devrait être plus court.

Vous pouvez décorer le masque pour enfants avec des transferts sur tissu, des paillettes, des sequins, de la broderie, etc.

Chèr(es) client(es), prenez soin de vous !





Fabriquer un masque en tissu contre le Coronavirus

Comment fabriquer un masque en tissu pour se protéger ?

Si vous êtes malades ou personnel soignant, le gouvernement met à votre disposition des masques conformes aux normes (hôpitaux, pharmacies…).

Pour tous les autres, voici un tutoriel pas à pas pour réaliser son propre masque en tissu.

Afin de faire face à la pénurie de masques, le CHU de Grenoble a diffusé en date du 13 mars 2020, un tutoriel pour permettre à son personnel non soignant de réaliser son propre masque en tissu (le personnel soignant étant prioritaires pour les masques « officiels »).

Voici les étapes et le patron ci-dessous reproduits. Il est recommandé de laver le masque tous les jours à 30°C.

Peu de fournitures sont nécessaires : chutes de tissu en coton, molleton fin, polaire fine ou ouate, élastique.

Comment fabriquer un masque en tissu pour se protéger ?
Comment fabriquer un masque en tissu pour se protéger ?

Le personnel hospitalier du CHU de Valence a demandé via la page Facebook du quotidien local, le Dauphiné Libéré  : « Celles qui savent coudre, merci de nous confectionner des masques en grand nombre s’il vous plaît et de les envoyer par courrier postal à : Centre Hospitalier de Valence – 179 Boulevard Maréchal Juin, 26000 Valence. Nous les distribuerons aux personnes qui en auront besoin« .

Porte-monnaie à fermoir métal

Coudre un porte-monnaie avec fermoir métal

Les fermoirs métal pour créer des porte-monnaie, étuis à lunettes ou petits sacs vintage sont de deux natures : ils peuvent être bordés de petits trous (pour les coudre) ou à serrer (on glisse alors le tissu dans la rainure, après l’avoir enduite d’un peu de colle). Délicatesse s’impose : il faut protéger le métal avec du tissu avant d’appliquer la pince.

Il existe un ouvrage très bien fait par Sandrine Kielt-Michaud qui vous sera d’une grande aide pour la réalisation de ces sacs ou porte-monnaie: le livre s’appelle « Fermoirs anciens pour petits objets à coudre et à broder« .

FERMOIRS ANCIENS POUR PETITS OBJETS À COUDRE ET BRODER
de Sandrine Kielt-Michaud

Outre des explications précises, pas à pas, il offre également des idées de créations originales et des patrons pour faciliter le travail.

Téléchargez ici un extrait du livre

Comme par exemple, ce patron pour porte monnaie à coudre qui s’adapte parfaitement à notre fermoir métal à coudre :

Cliquez pour imprimer à taille réelle
si votre imprimante est réglée sur 100 %




Toutes les explications pour le réaliser, pas à pas, sont fournies dans le livre très bien fait, mais aussi bien d’autres modèles !

Retrouvez ici tous nos fermoirs porte-monnaie, sacs, étuis à coudre